Pseudonyme :


Mot de passe :



- Chat
- Forum
- Trombinoscope
- Poèmes
- Articles
- Citations / Quotes

De qui vient cet article ?

Article crit par

Environnement du Mont Saint-Michel

 
L’environnement du site du Mont Saint Michel, ce village, surplombé de son abbaye et isolé des terres sur un îlot rocailleux est délicat. Riche en biodiversité, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, de nombreux acteurs travaillent activement à sa préservation. En effet, dans la faune et la flore terrestres et aquatiques, on retrouve bon nombre de mammifères (phoques), poissons (saumons, anguilles), invertébrés (crevettes), volatiles (canard colvert, tadorne de belon, barge à queue noire, courlis cendré, mouette rieuse, goéland argenté, grand cormoran, aigrette garzette, spatule blanche, flamant du chili), insectes (sauterelles, criquets, grillons, libellules, papillons de jour) et plantes rares (crételle hérissée, le trèfle à folioles étroites, le tordyle majeur, la scabieuse maritime, le pied de soude vraie). Ainsi, quand en 2010, le projet de construire un champ d’éolienne dans les alentours s’est concrétisé, ternissant son panorama naturel, des manifestations ont été organisées pour son exclusion.

Parmi les membres du gouvernement régional, on retrouve èric Vannier, partisan actif de la protection du site depuis plus de trente ans. En effet, depuis sa première élection en 1983, il assure la gestion des quelques fiers résidents de l’île tout en préservant la côte maritime et sa baie, avec le soutien de François Mitterrand et de Nicolas Sarkozy. Pour preuve, de nombreuses opérations de transfert des plantes menacées, de recensement des espèces et de leurs suivis et de surveillance de nuit sont menées avec la plus grande rigueur. Pour plus de renseignements, le profil d’Éric Vannier est à votre disposition. Pour plus de détails sur les différents projets, veuillez vous référer au site officiel du projet de rétablissement maritime.

Des concerts et expositions dans l’abbaye sont notamment assurées tout au long de l’année, ainsi que le grand festival “13 siècles entre terre et mer” qui fête la naissance du village implémenté sur le mont en 709, ainsi que son sanctuaire édifié pour l’archange Saint Michel. Alors que le recensement de la population affichait un pic de 1182 habitants en 1851, il ne comptait en 2009 pas plus de 44, tandis que la commune ne dénombre pas moins de 20.000 visiteurs en période estivale. En 2011, l’abbaye a accueilli pas moins d’1,335 million de visiteurs !

En prenant conscience des éventuelles catastrophes ; naturelles, telles que les tsunamis ou la fonte glacière provoquant une montée vertigineuse des océans, et économiques ; liées à l’évolution effrénée de la crise mondiale, les enjeux à venir ne cesseront de grandir. De grands moyens seront indispensables pour assurer la pérennité du site, point de rendez-vous mondial d’une grande concentration de faune maritime... et touristique !  
 

Mot clé

mont saint-michel site touristique unesco patrimoine



Commentaires

Si tu veux voir les commentaires et/ou poster, inscris-toi sur Monbelge :-)



Top Astuce - Siteacados - CadomaX